monter à la capitaleTradition « laffontesque » s’il en est, les bons voire excellents joueurs se rencontrent généralement en nombre lors des derniers enregistrements de fin d’année. Cette fois-ci, c’est Sylvie SAUL qui au terme de sa 2eme victoire voit (déjà) débarquer un Gérard VIGLIONE prévu en principe pour un peu plus tard… L’ex-vitrollais et marseillais n’aura pas d’autre choix que d'entrer assez vite dans ce match car, même si Sylvie a jusqu’alors laissé passer pas mal de petits trucs, la lavalloise n’est jamais aussi redoutable que dans le combat ! On suppose que l'équipe va encore continuer à lui (nous) parler de son "champion de mari", le téléspectateur et les adversaires doivent maintenant en être informés...

C’est d’ailleurs en toute méconnaissance du « niveau » des joueurs que ce choix a été fait puisque le Toulousain Vincent BARCET, initialement prévu, venait de battre le marseillais quelques jours plus tôt en ¼ de finale de Carcassonne, le lendemain d’une victoire en couple du côté de Toulouse, justement. Après deux premiers matchs plutôt tranquilles, Sylvie devra donc batailler ferme si elle compte aller au bout cette fois, ce qui ne fut pas le cas lors de son avant-dernier passage en individuel face à Mathieu COLONNA (fin 1999). Idem pour Gérard toujours « malchanceux » au tirage, avec A.SWAHN entre autres pointures à affronter à la tv.

Sans titre

Et que dire d’une première expérience pour Vincent, monté à la capitale en famille pour son premier jeu télé,  tout juste auréolé de 2 ou 3 podiums en une vingtaine de tournois à peine (début : Toulouse 2012).

Un débutant TRÉS prometteur…mais qui débute !

Autant dire de suite que tout ce petit monde semble bien dans le coup actuellement, et je vous en dirais certainement autant pour la session suivante (mi-novembre) où les belges "de terrain" comme Monique WANTIEZ, Eric VIRGO, Samuel LESCOT (finaliste à Awans, vainqueur à Montegnee) ou le nordiste ex-Wasquehalien Christophe WYMIENS (vainqueur à Bruay) devaient en principe venir traîner eux-aussi leurs guêtres sur le plateau…

Ça ne sera pas Noël pour tout le monde !

Retour à l'accueil