CL sort de l’anonymat à Montanay

Le tournoi Pierre Dumas de Lyon a attiré 90 joueurs du côté de Montanay (69), chez un certain Merzlota passé nous saluer, théâtre de belles joutes DCDL ce dimanche. Première surprise me concernant, la parité dont on se souvient qu’elle avait animé les débats ici-même, deuxio la présence du Suisse O.Chapuis, du Belge M.Van Buggenhaut et de l’Anglais J.Clayton en un même lieu, tertio la quête de succès d’une bonne dizaine de candidats assoiffés par l’absence du tenant JMD. Avec des comptes dans l’ensemble abordables, mis à part 1.4.1.50.2.100 / 938 du 29e tirage qui en a envoyé quelques-uns aux fraises (10 pts pour 940 (yes !), 7 pts pour... 941), la plupart des différences se sont faites sur DISEUKINRA (que je loupe pour la 123456789e fois !), VOCUGETCIM, FOPOMENNAV, MIMIREILSA, NIRESERCIL, ZAWETICEPL, TEDESOUMMI, BEBESEEPIK, GONISOEXUP. Dans sa foulée de Béthune-Téléthon, Julien Bonthoux domine cette fois les débats (266/269) devant la jeune gloire locale Manu Dumas (264, meilleur jeune, meilleur lyonnais), de vieux routiers C.Puma, C.Quesada, C.Lévesque (263) et un autre jeune loup V.Barcet (4e au départage), les inséparables E.Albouy et J.Colard (262) aux mauvaises places pour recevoir S.Tucchi et le leader RAA Th.Assié(261)… 14e M.Dailly (259) n’a raté que 2 coups (dont -9 sur le 1er compte où il ne chercha pas le bon résultat), un groupe A terminé par L.Dufour (258) meilleur que Kervoelen, Normand, Chapuis (258), Masuyer (257) et tout plein d’autres très bons joueurs comme le laxovien V.Poutot ou A.Barreau relégués en tournoi C. A noter encore la 1ere place féminine de Nathalie Dupuy (20e - 257), qui croyait être en A, un "titre" que lui ravira Emilie Quesada au final (21e), une bonne moitié du 1er groupe (voire du second) est occupé par des extérieurs au RAA...

Le 1/8e de finale réussit à la majorité des mieux classés Bonthoux-Dufour (5.0), Dumas-Santi (2.0), Puma-Dailly M (2.0), Barcet-Boulesteix (2.1), Quesada-Villeneuve (7.0 au TOP), Levesque-Pérez (4.2), Albouy-Trucchi et Colard-Assié se terminant sur le même 1.2. A voir : RIVATATOEV, FASESERREZ, BEDOTQEESE, FORARIUDES, VUSIRIIROU ou TAROTIRLAE.

Le quart-de-finale débute par un intéressant FOSUCYIKOE, solo du laxovien CL sur NUDARUIRME, 1.7.75.25.9.6 / 971, FELENONELF, NUSARANUAS (avec un mot sorti il y a…), 9.3.7.2.5.8 / 903 et même LANERUACNE du dernier coup secouent pas mal de tables, Bonthoux-Assié (2.2), Dumas-Trucchi (2.2) iront en prolongs, les deux Christian sont déjà en demi après leurs victoires respectives face à Puma dans le duel laxovien (1.2) et Barcet pour le choc sudiste (2.3).

En demi-finale, on retrouve forcément quelques habitués des podiums, Julien sort le grand jeu en surtopant la partie (il tombe comme beaucoup dans le panneau du CUHUSETTAO) mais s’en sort mieux grâce aux CB (2.1), l’autre Christian s’impose sans coup férir (au top) face à Seb d’Antibes (3.0). A retenir : 5.5.6.50.1.3 / 614, VIPISUAQES, RIRUSOTUCE, 5.6.9.10.10.2 / 373, LEINRIMROL, GONOROMAEB, 6.1.50.25.75.5 / 602, NESENABNEJ.

Pour revenir au clin d’œil du titre du journal ce dimanche (L’OL sort de l’anonymat… et nous étions à Montanay, merci CECR pour l’avoir vu), la Finale oppose le leader matinal très en forme (comme dimanche 21 à Béthune) et Ch.Levesque (bien plus qu'un « remplaçant de luxe » du tenant) à la recherche d’un titre depuis quelques temps, au même ratio de 7 coups loupés. Au top jusqu’alors, malgré DORERATEMU, 5.5.1.6.2.25 / 724, NODOBIALON, Julien score sur 9.8.50.10.8.3 / 703 et se fait égaliser 5 coups plus loin sur ZOLOREBEQT, la prolongation lui est fatale sur le 1er compte 8.1.25.2.2.6 / 870 où Christian rentre une approche à 3 contre une... à 4.

Félicitations à « CL » pour cet énième succès (le 4e ici-même après 1991, 1995 et 2009) face à un Julien qui attend patiemment son heure (1 seul titre en 6 finales, je crois bien...), mais qui a extrêmement bien joué aujourd’hui encore. En B et en C, l'ultime rencontre mettait aux prises des joueurs qui avaient leur place en A, Jean-François Normand (19-15 face à Hervé Masuyer) et Vincent Poutot (18-17 contre Alain Barreau) s'imposent tout comme Farid Triki, opposé à Nicole Francin, remporte le D (18-13), Raymonde Nicole (17-14 contre Marcel Perrin) et Geneviève Lechesne (17-11 face à Muguette Douare) s'adjugent le gain des groupes E et F.

LÉVESQUE-BONTHOUX-QUESADA

4 TRUCCHI 5 PUMA 6 BARCET 7 DUMAS 8 ASSIÉ 9 COLARD 10 ALBOUY 11 DAILLY 12 VILLENEUVE 13 PEREZ 14 BOULESTEIX 15 DUFOUR 16 SANTI 17 NORMAND 18 MASUYER 19 KERVOELEN 20 CHAPUIS 21 QUESADA E. 22 PARRIAUD 23 DUPUY 24 CHASSIGNOL 25 VIGLIONE 26 BERAUD 27 ASSUMEL 28 DAILLY L 29 PAVARD 30 SOULIER 31 MOULIN 32 PONCET 33 POUTOT 34 BARREAU… 49 TRIKI 50 FRANCIN... 65 ROYER 66 PERRIN... 81 LECHESNE 82 DOUARE...

Retour à l'accueil