Alain TELLIER est un vrai passionné
Alain TELLIER est un vrai passionné

Parmi la grosse centaine (57 équipes) de joueurs présents le w-end prochain aux 24H de Saint-Sulpice-de-Royan, il est l’un des plus passionnés que j’ai rencontré (7 matchs : 5V 1N 1D) et à qui j’ai eu envie de rendre hommage : Alain TELLIER, dont le sens de l’humour n’a d’égal que sa franchise, rêve désormais de passer à la télé… Qui saura convaincre la production de lui donner ENFIN sa chance? Dans les lignes qui suivent, notre ami chimacien se dévoile encore un peu plus et donne déjà rendez-vous au 29e tournoi de CHIMAY, le 28 septembre prochain.

Je me permets à la demande de plusieurs personnes et associations de concocter un petit article me concernant mais surtout une de mes grandes passions le jeu des chiffres et des lettres: je suis né à Lobbes, Hainaut le 17 mars 1966, j’ai passé ma jeunesse dans la botte du Hainaut Solre-Saint-Géry entité de Beaumont, je souhaitais effectuer des études dans la maçonnerie mais hélas à l’âge de 15 ans une inflammation aux nerfs optiques m’a fait perdre la vue et toutes mes ambitions et pour moi une nouvelle bataille, vie devait commencer.

J’ai donc du entamer des études dans l’enseignement spécial notamment la ligue braille où j’ai appris la locomotion, le braille, la dactylographie, la téléphonie et du général. Je suis sorti fin décembre 1985 avec un certificat de dactylo-téléphoniste, je suis rentré à la poste en janvier 1988 en tant que huissier-téléphoniste au centre de tri de Charleroi que je n’ai plus quitté depuis maintenant au centre de tri de Fleurus. J’ai suivi des cours d’informatique durant environ 4 ans à Courcelles  Handicapés, Visuels Formation Emploi, ce qui m’a donné encore bien sûr une plus grande autonomie et indépendance, je m’occupe également depuis  1995  d’un club de sport adapté HAndicapés VIsuels la Louvière où nous pratiquons le torball, goalball, athlétisme, natation, tandem et gymnastique, nous nous réunissons tous les mardis en la salle de gymnastique de l’athénée provincial de la Louvière  les mardis de 17 h 30 à 19 h 30. Sinon je fais partie également d’un club de marche à Thuin et je remercie mon guide Sébastian  qui me guide lors des sorties.

Mais revenons à nos moutons et nos chiffres et lettres: je suivais tout d’abord cette émission sur France 2 dès l’âge de 6 ans et j’ai toujours adoré les chiffres et mes références, mes idoles étaient notamment Michel Jouaux joueur nantais non voyant ou Christian Quesada, Christian Levesque, Jean-Marc Durand... En 1986 j’ai appris qu’un club existait à Chimay et j’ai donc contacté le secrétaire monsieur Jean Jordan qui m’a convaincu de les rejoindre et depuis lors je ne regrette rien de cette aventure. Merci encore à mon père qui m’a quitté beaucoup trop vite en 1990 et qui m’a conduit avec maman en voiture jusque-là tous les lundis et merci encore à maman  qui m’a entraîné par des ajouts de mots tout cela sur cassette. J’ai très vite progressé et commencé à effectuer des tournois dès 1994. Entre temps nous avons lancé un club chiffres et lettres à Beaumont avec l’aide du foyer culturel et maintenant nous jouons un jeudi sur deux à la salle l’espérance de Solre-Saint-Géry dès 18 h 20. Depuis lors j’ai remporté 3 tournois : deux en Belgique tournoi de Bruxelles et le tournoi de Bruay-la-Buissière dans le Nord, 3 coupes de Belgique et cette année j’ai échoué en finale après prolongation contre mon équipier de club Brice et je vous invite déjà à nous rejoindre ou venir nous supporter le 18 octobre à nouveau salle l’espérance de Solre-Saint-Géry car nous avons l’honneur de l’organiser cette année et espérons y briller bien sûr. Et cette année j’ai eu la chance d’être à nouveau pour une troisième fois champion de Belgique à Dour devançant le multiple champion Georges Smet notamment. Mon souhait serait pour  cette année le titre en inter-club avec Chimay depuis quelques années la deuxième place nous est destinée derrière les invincibles montagnards de Montegnée. J’ai également réussi les sélections pour un passage au petit écran mais depuis des années j’attends qu’on me contacte mais tout comme sœur Anne je ne vois rien venir mais je ne désespère pas tout comme dans la vie je me bats pour y arriver. Je voudrais remercier toutes les personnes qui m’ont aidé lors de mon parcours car toute aide est toujours un plaisir pour moi et pour moi vous êtes une grande famille  que j’apprécie énormément. Je reste maintenant à Montigny-le-tilleul où j’essaye de m’intégrer et de partager mes expériences au niveau de la personne handicapée (…)

Amitiés et encore merci tout le monde.

ALAIN TELLIER

Retour à l'accueil